La part des anges ou l’éloge de ma séparation

De Christian Caro.
Création à Poitiers en avril 2003 dans une mise en scène de l’auteur et tournée 2003.
LAPART DES ANGES, une pièce « qui a du corps ».

C’est une comédie, avec, entre autres, un interphone, un PDG, (dans la fumée de son sauna), des figurants (enivrés d’odeurs de pastis), une voiture balai, un  trompette et une trompette qui s’embrassent, une spectatrice qui se révolte, de la fumée et des odeurs qui envahissent la salle…

C’est de la fiction, bien sûr. Et les personnages de la fiction ont quelques difficultés à accepter l’intrusion d’un personnage réel, l’auteur, qui vient chercher des solutions à ses propres problèmes…